A l’Affiche-Art-De Chirico

Posted on 23 april 2012

1



Artiste majeur du XXe siècle, inventeur de la peinture métaphysique, Giorgio de Chirico (1888-1978) a fait de Paris, après Rome, sa ville d’élection.

Image and video hosting by TinyPic

1-Antigone consolatrice 1973
2-Bains mystérieux avec un canard 1973

Près de vingt et un ans après la disparition de son épouse Isabella en 1990, la Fondation Giorgio et Isa de Chirico lègue soixante et une œuvres à la Ville de Paris en faveur de son musée d’Art moderne. Ce dernier a déjà manifesté son intérêt pour l’artiste avec l’exposition Giorgio de Chirico, la fabrique des rêves en 2009 qui a montré toute l’homogénéité de l’œuvre de Chirico, son talent d’inventeur audacieux, et son mépris des conventions jusqu’à l’extrême fin de sa vie.

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris devient ainsi le plus grand ensemble muséal d’œuvres de Chirico de la seconde partie de la carrière de l’artiste, après Rome.

Cet ensemble exceptionnel sera présenté dans le parcours des collections du Musée d’Art moderne à partir du 10 novembre 2011 jusqu”au premier juillet 2012.. Il comprendra trente peintures, vingt dessins, et onze sculptures qui témoignent d’une metafisica toujours opérante.

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris disposait déjà de sept œuvres de l’artiste dont La Mélancolie hermétique (1919), un de ses derniers tableaux métaphysiques, Le Portrait de Paul Guillaume (1915), et Cheval et Gladiateurs (1930).